Français English
 
   » Website
Home
   » Bootlegs
By tour
All reviews
Audio Top 20
Video Top 20
Search
Bootlegs FAQ
Fiche Bootleg
General Informations
Name : Multishow Broadcast (by Rnrrafa)
Tour : Vertigo Tour
Leg : Leg 4 - Rest Of The World
Date : 02.20.2006
Country : Brazil
Town : São Paulo
Place : Stadio Morumbi
Type : Video
Support : DVD+/-R
Taper : Captured by rnrrafa
Material : Cable TV (Multishow) > Output SVHS AR PRO Cable > Pixelview Play TV Pro(CX23883) > PowerVCR > MPEG-2; audio : Cable TV > Output Van Den Hull Integration RCA Stereo Cable > SOundblaster USB(RCA line in gold plated) > PowerVCR > MP2
Performance : Live
Source : Numeric TV
Generation : Master
Integral : Complete
Camera : Pro
Nb Cam. : 3 and more
Format : NTSC
Résolution : 720x480
Sound : AC3
Ratio : 4/3
Authoring : Yes (By Titles)
Menu : Yes
Setlist
Disc 1 (1:12:55)
1. City Of Blinding Lights
2. Vertigo
3. Elevation
4. Until The End Of The World
5. New Year's Day
6. I Still Havent Found What I'm Looking For
7. Beautiful Day
8. Stuck In A Moment You Can't Get Out Of
9. Sometimes You Can't Make It On Your Own
10. Love And Peace Or Else
11. Sunday Bloody Sunday
12. Bullet The Blue Sky
13. Miss Sarajevo
14. Pride ( In The Name Of Love )
Disc 2
1. Where The Streets Have No Name
2. One
3. Zoo Statio,
4. The Fly
5. Mysterious Ways
6. All Because Of You
7. Norwegian Wood
8. Original Of The Species
9. 40
Discs Contents
DVD 1 & 2 : São Paulo, February 20th, 2006
Description
Premier concert de U2 au Brésil depuis 1998. C'est un véritable événement au pays du football puisque la télévision a même décidé de rentransmettre le show. Il s'agit ici de la version diffusée sur la chaine Multishow. Bon, autant dire que regarder ce boot c'est un peu comme passé une soirée karaoke. Eh oui, on a le droit aux sous-titres, en brésilien s'il vous plait...Mouais...Ah oui, ajoutons que le concert commence par la jolie voix d'un speaker.

Gros concert pour U2. Ils nous sortent une très très bonne perf (surtout Edge). Mais Bono va avoir un ennemi tout au long du concert : la chaleur. Il fond littéralement lors de la première moitié du set. Avant Stuck In A Moment You Can't Get Out Of il fera remarquer au public que lui sue comme un porc alors que Edge rien, même pas une goutte de sueur. Que dire du public si ce n'est "WOW"?

Il se passe pas mal de petites (ou moins petites) choses intéressantes, surprenantes au long du concert. Pour les amateurs de snippets : petit morceau de She Loves You des Beatles à la fin de Vertigo. Avant I Still Haven't Found What I'm Looking For le chanteur de U2 nous gratifie d'un speech nous disant que le Brésil va gagner sa sixième Coupe du Monde de football et que si U2 est irlandais, Dieu lui est brésilien. La chanson est dédiée à Quincy Jones. A la fin du titre Bono interprète le début d'une chanson populaire, reprise en choeur par le public. Bono demande alors à un type du staff qui lui porte une pancarte avec les paroles de la chanson de lui filer une serviette et là, panique à bord. Le type n'avait pas prévu le coup et il galère pour trouver la-dite serviette. C'est con mais tellement drôle.
Les paroles du "break" de Beautiful Day sont changées, elles se réfèrent au Brésil et Bono d'imiter Ronaldo marquant un but.

Arrive une autre séquence comique du show. La séquence dite de "l'aveugle". Sur Bullet The Blue Sky Bono, les legs précédentes, avait l'habitude de faire l'aveugle avec son bandeau sur les yeux et de faire quelques pas pour aller au micro. Là il change le truc. Il met son bandeau sur les yeux à partir du centre de la scène et marche jusqu'au bout de l'avancée gauche. Bon là autant dire qu'il manque de se ramasser deux, trois fois. Il arrive au bout, s'agenouille et il tente d'allumer un fumigène. Mais, manque de pot, ça marche pas. Alors un type du staff monte sur scène l'aider...ça marche toujours pas. Mais finalement le petit Irlandais réussit mais...il se brûle. Et pendant la chanson qui suit (Miss Sarajevo) on va le voir perturbé par sa brûlure aux doigts. A la fin de la chanson un jeune homme (autiste?) du nom de Vito monte sur scène pour "chanter" avec Bono. S'en suit un énorme Pride (In The Name Of Love). Pas difficile vu le public...Bono commet l'erreur d'évoquer différents pays d'Amerique du Sud à la fin du titre, dont l'Argentine. Là bronca énorme!
Décidement le père Bono est agité ce soir là, il fait un "piou" à Adam avant de trébucher et de passer à deux doigts d'un magnifique gadin.

Les meilleurs moments du concert se situent sûrement à partir de One. Très joliment interprété d'ailleurs avec un Bono qui "vocalise" à la fin de la chanson. En forme, vraiment en forme. Pendant le break d'avant Zoo Station on a le droit à la visite surprise d'un journaliste/speaker, pendant quelques secondes. L'animation "mama" est adaptée à la sauce locale, faisant encore référence à la Coupe du Monde de football.

La chaleur a atteint Bono au point qu'il se prend pour un guitariste. Ainsi avant The Fly il interprète en solo Jean Genie, et il s'en tire bien le bougre! Sur Mysterious Ways il fait monter une fille sur scène, une fille pas mal tactile et collante. Bono en roublard qu'il est, va lui piquer son appareil photo (mais lui rend sur All Because Of You). Bono, toujours guitariste dans l'âme, se met à jouer un morceau de Norwegian Wood. Il garde la guitare pour Original Of The Species (Edge est au piano). Le public est bien dans le coup et semble connaître et apprécier le morceau.
Pendant "40" Bono éclaire le public avec un projecteur (assez étrange comme pratique sur cette chanson).

Niveau perf et public, il n'y a rien à dire c'est génial. Niveau "boot" là...ça craint un peu. 2 DVD pour cette qualité? On sent le travail de manchot...Ce boot n'est franchement pas indispensable. N'importe quelle autre version se révèlera meilleure à coup sûr.
Sound
Très bon mais par moment ça sature, ça crachotte (par exemple sur New Year's Day).
Le son peut être aussi fluctuant en volume (vers le début surtout)
Image
Alors là grosse déception! On se demande comment le "taper" a pu obtenir ce résultat. Il a bossé sur un vieil Amstrad ou quoi? L'image est tordue, il y a une bande sur le côté gauche, ça pixellise pas mal, parfois l'image saute etc.
Sans compter l'énorme logo mal placé de la chaîne et l'image assez sombre. Et que dire des sous-titres qui transforment le concert en véritable karaoke...
Direction
Bon, ça sent le réalisateur pas super à l'aise tout ça. On a le droit à des gros plans pas très jolis ou alors une caméra qui se fixe à l'opposé de l'action principale. Pas mal de plan sur le public (pas mal la caméra qui suit le mec qui distribue les boissons). A ça il faut ajouter les ralentis kitchos qui ponctuent quelques moments du concert.
Une autre chose gênante : le passage abrupt entre certains titres (par exemple entre Stuck in a moment et Sometimes you can't make it on your own). Comme si quelques secondes avaient été enlevées.

/// Revue française par ptitpraince ///
Marks
Audio : Very Good
Performance : Excellent
Achtung : Not prioritary (G)
Picture : Good
Direction : Very Good
Review
AchtungBootlegs.com (achtungpop) / 03.03.2006
[ This review has been read 12 458 times ]
Menu
Bootleg
General informations
Download covers
Download screenshots
Printable version
Send by mail
Other bootlegs for this concert (5)
Interactivity
No comments
Add a comment
Complete the review
Notify an error